Abri de jardin : bois ou métal ?

Avoir un abri de jardin est aujourd’hui une évidence pour avoir un espace de rangement supplémentaire, voire même pour disposer d’un espace de vie plus clame et en retrait. Ces constructions existent aujourd’hui en différentes matières tels que le bois et le métal.

L’abri de jardin en bois

Beaucoup de ménages préfèrent les abris de jardin en bois étant donné qu’ils sont plus naturels et se fondent facilement dans le décor. Généralement, on utilise du pin naturel qui est le moins cher sur le marché, le cèdre qui est résistant et nécessite peu d’entretien, le sapin du nord qui même sans traitement précis reste très résistant et le pin traité autoclave (imprégné de fongicide) qui nécessite peu d’entretien et résiste mieux aux intempéries. A part ces bois, il est également possible de trouver sur le marché des abris en bois exotiques qui jouissent d’une bonne longévité mais le seul problème à leur utilisation reste leur coût relativement élevé et leur poids (trop lourd) qui risque de gêner l’assemblage. L’abri de jardin en bois est à la fois esthétique et offre une bonne isolation ce qui en fait une pièce à vivre agréable durant l’hiver. Il faut juste opter pour un modèle à fenêtres et vous voilà avec un chalet dans l’arrière-cour.

 

L’abri de jardin en métal

Le métal est un matériau bon marché que l’on retrouve aussi en abri de jardin. Il est possible de choisir entre l’acier et l’aluminium. Le premier est très résistant et se décline sous différentes couleurs. Il offre également une bonne isolation thermique mais il lui faut un traitement anticorrosion. Quant à l’aluminium, il est léger, bien isolant, ne rouille pas et ne nécessite que très peu d’entretien. Le métal a une meilleure résistance contre les intempéries mais il n’est pas aussi naturel que le bois.